À propos

Le Festival International de la bande dessinée du Cameroun est d'abord un lieu de rencontre, rencontre entre les auteurs de BD, les différents acteurs du secteurs (éditeurs, imprimeurs, institutions) et le public. Le festival a mis en place au fil des éditions des formations permettant aux dessinateurs de connaître les bases du métier d'auteur, de comprendre les enjeux actuels autour de la bande dessinée, son importance dans le processus d'acquisition des aptitudes de lecture.

Le Mboa BD est aussi un lieu de promotion qui donne de la visibilité à la production naissante de bande dessinée camerounaise afin de créer une véritable industrie culturelle où les professionnels se connaissent et travaillent ensemble pour offrir une BD de qualité à un public à forte demande. Le Mboa BD est une importante plate-forme d'échanges, des échanges sur la bande dessinée et les divers métiers autour: graphisme, jeux vidéo, dessin animé, cinéma.

En 2017, le Mboa BD aura 8 ans !

Quand en 2010, un petit groupe de dessinateurs réunis au sein de l'association Collectif A3 lancent l'idée d'un festival de bandes dessinées à Yaoundé, beaucoup sont sceptiques. Ils avaient raison car à l'époque la production est quasi inexistante.

Photo de famille Mboa BD 2010 au lycée Dominique Savio de Douala

Quelques magazines paraissent de façon sporadique, les dessinateurs se connaissent peu et l'industrie du livre est morose, les éditeurs frileux. Avec l'ambition de faire du festival un événement national, le Collectif A3 organise la première édition d'abord à Douala et ensuite à Yaoundé. Une vingtaine de dessinateurs camerounais sont présents à l’événement cette année là parmi lesquels : Almo The Best, Kangol Ledroid, Bibi benzo, Nouther, Georges Pondy, BG Laubé, Ntep Kelly.

Quatre invités sont venus de l'international pour soutenir le projet: Christophe Cassiau-haurie (directeur éditorial l'Harmattan), Pat Masioni (auteur congolais résidant en France, premier africain à publier chez DC Comics), Simon Pierre Mbumbo (auteur camerounais résidant en France) dont la BD "Malamine, un africain à Paris" sorti aux éditions Enfants Rouges est réédité localement par Ifrikiya. Les ateliers, conférences, rencontres abordent l'histoire de la BD au Cameroun, l'édition de bande dessinée et la richesse graphique du Cameroun.

Entrée du village du Mboa BD Festival à l'espace Africréa en 2010

Trois années après, le Mboa Bd a tenu son pari. Yannick Deubou Sikoué, Bibi benzo, Kangol Ledroid, Nouther publient chez l'Harmattan tandis que Elyon's lance sa campagne de crowdfunding pour financer "La Vie d'Ebène Duta". Les éditions Ifrikiya créent une collection dédiée à la BD, le premier album met à l'honneur deux valeurs sûres: BG Laubé et Georges Pondy.

Un atelier sur le dessin animé est organisé afin de permettre aux dessinateurs de toucher à l'animation, trente dessinateurs y participent. L'atelier dure un mois, des partenariats se mettent en place avec l'Algérie, le Congo RDC et la République Centrafricaine. En 2013, le Cameroun est le pays invité d'honneur du Festival International de la Bande Dessinée d'Alger, le plus grand événement autour du neuvième sur le continent. La délégation camerounaise compte treize auteurs, des éditeurs, venus du Cameroun et de la diaspora.

L'album "Rio dos Camaroes" fruit du travail d'une vingtaine d'auteurs, entièrement conçu sur un modèle de travail collaboratif à partir des réseaux sociaux, édité par Balafon est présenté au FIBDA en présence de Robert Kouamo. Une exposition de 200 M2 présente la richesse graphique camerounaise, ses auteurs et l'histoire de la bande dessinée au Cameroun, un moment historique pour le neuvième art au Mboa.

Après sept éditions, le Mboa Bd Festival est devenu le plus important rendez-vous autour du bande dessinée en Afrique centrale. Un festival qui célèbre chaque année le neuvième art et les métiers de l'image avec une offre riches en activités et découvertes. Son engagement demeure plus fort aujourd'hui, structurer et professionnaliser une filière porteuse d'emplois et de retombées pour un pays à fort potentiel graphique.

 

Les objectifs du Mboa BD Festival

Rencontres

Mboa BD 2012. De la gauche vers la droite: Thembo Kash (Congo RDC), Pahé (Gabon), Elyon's (Cameroun), Yannick Deubou Sikoué (Délégué du festival), KHP (Congo Brazzaville)

Le Mboa BD Festival est un lieu de rencontre pour les professionnels camerounais et étrangers du neuvième art. Les problèmes de la profession, la question de l'édition, l'avenir du métier, les expertises locales sont autant de thèmes abordés.

Dans un contexte où le statut d'auteur est inexistant, les formations rares, se rencontrer est une nécessité pour nos auteurs. Le festival offre à chaque édition des espaces de rencontres permettant aux dessinateurs de rencontrer des scénaristes, aux éditeurs de connaître les travaux et les orientations des auteurs, aux imprimeurs de comprendre les exigences et l'apport de l'imprimerie pour le neuvième art.

Le public est essentiel dans cette démarche, en rencontrant les auteurs, il comprend leurs démarches, les orientations, le style graphique et les difficultés du métiers.

La formation

Intervention en milieu scolaire au lycée Fustel de Coullanges. Mboa BD 2012

La bande dessinée est un art au carrefour de la littérature et du graphisme. Il n'existe pas de formation professionnelle en bande dessinée au Cameroun, les instituts des beaux ouverts par le gouvernement montrent l'intérêt croissant pour les formations artistiques mais le besoin demeure. Le festival propose aux artistes de partager leur expérience, entre professionnels, avec des amateurs ou avec le jeune public, les espaces de formation sont toujours riches en découvertes.

La promotion

Spectacle: "Comment rater sa vie, Les ndems d’Elyon’s auteure de BD". Mboa BD 2014

Donner de la visibilité aux démarches artistiques pertinentes, faire découvrir de nouveaux talents, accompagner la production locale de bande dessinée. Le Mboa BD a révélé depuis sa création de nombreux projets, permettant au public de connaître le travail des auteurs locaux mais aussi ceux venu de l'international. Cette démarche est un fondement du festival, à travers les dédicaces, rencontres, focus, le public est inviter à découvrir et redécouvrir nos auteurs et leurs œuvres.

 

Noutchaya Hervé

Noutchaya Hervé

Directeur

Profil

Yannick Deubou Sikoue

Yannick Deubou Sikoue

Délégué

Profil

Hanna Nadia Nguea

Hanna Nadia Nguea

Responsable de la programmation

Profil

Bibi Benzo

Bibi Benzo

Directeur artistique

Profil