Idah Razafindrakoto

ou tout simplement IDA, est une jeune artiste bédéiste et carnettiste, d’origine malgache, en effet Ida vient du Madagascar, et réside depuis peu au Cameroun.

Cette autre passionnée de la bande dessinée a un style, qui ne laisse personne indifférent.

Son coté versatile ressort très bien dans les dessins qu’elle nous propose, elle nous en parle d’ailleurs elle-même avec une précision assez explicite « Je varie énormément la caractéristique de mes traits, notamment du réalisme détaillé jusqu’à la caricature. Quoi qu’il en soit, le style que j’use le plus souvent est celui du croquis sur le vif car il évoque la simplicité. De plus, je dessine avec une certaine vitesse puisque je produis souvent contre la montre. Le croquis sur le vif que j’use met en évidence les traits (crayonnés ou encrés) sur le tas, sans usage ni de la gomme, ni de la règle. La simplicité des esquisses, sans y poser ni les couleurs ni les ombrages me plaisent inconditionnellement. Par ailleurs, le digital painting m’est également très particulier pour produire et peaufiner mes planches de bd. »

Les thématiques que la jeune bédéiste aime  à traiter sont les réalités de ses voyages, l’éducation environnementale, la dénonciation sociale et plusieurs autres registres selon son inspiration.

Ida, considère le Cameroun comme étant une terre d’apprentissage car, elle y a beaucoup appris. « J’ai embrassé diverses opportunités, j’ai pu maximiser mon potentiel, et j’ai nettement pu apprendre à amplifier mon cercle de réseautage, surtout lors de ma participation au  Mboa BD édition 8 » confie-t-elle à l’équipe Mboa BD lors d’un échange.

Des projets ? La douce malgache en a, notamment, l’édition  de ‘’ VALEA’’ sa bande dessinée  courant l’année 2018.

En ce qui concerne les projets en cours, elle est sur la production des bandes dessinées nommées « Aquarius » qui traite du fantastique et de la fiction d’une part, et « J’ai déménagé au Cameroun » qui s’articule autour d’une histoire autobiographique et de chroniques d’autre part. Elle envisage également faire certaines expositions de dessins dans tout le pays.

C’est avec une impatience non dissimulée que le public  attende la réalisation de ces merveilleux projets.

Beaucoup de courage à elle  pour la suite.