Cameroun: le festival de bande dessinée MBOA

Cameroun: le festival de bande dessinée MBOA

Des auteurs de BD partagent leur passion avec le public lors du festival MBOA. Un échange qui aura duré trois jours.

Déjà cinq ans que le rêve dure. Le rêve d’un évènement fédérateur autour du 9ème art en Afrique centrale. Le festival Mboa BD permet aux professionnels de la bande dessinée de se rencontrer, d’échanger, de réfléchir sur leur profession et de partager leur passion avec un public, à chaque fois plus grand.

Durant quatre jours, les amateurs du 9e art sont réunis à Yaoundé pour célébrer, promouvoir, et découvrir la riche production de la bande dessinée. « Le MBOA BD Festival se veut être d’une part, le rendez-vous de ces grands maîtres de la bande dessinée que porte le Cameroun et ceux venus d’ailleurs, » explique Hervé Noutchaya coordonnateur du festival. Mboa BD, c’est aussi un lieu de communion entre aficionados, amateurs, curieux de bande dessinée et les auteurs qu’ils ne connaissent souvent que par une signature soigneusement apposée sur une planche.

Le festival s’est peu à peu imposé comme le principal lieu de rencontres autour de la bande dessinée en Afrique centrale. Le public est appelé à découvrir plusieurs expositions durant cette édition 2014. Une exposition rétrospective sur un auteur camerounais prolifique, Joëlle Ebongue, conceptrice de la bande dessinée « La Vie d’Ebène Duta » (LVDD). Ebène Duta, un personnage africain dont les déboires en Europe nous rappellent les nôtres et une dernière consacrée aux jeunes talents du 9ème art.

Un collectif

Le Mboa BD Festival est revenu cette année encore avec de nombreuses surprises. Outre des rencontres et des ateliers toujours plus intenses, il y a aussi des interventions en milieu scolaire et des concours. Le festival 2014 de la bande dessiné accueille de nombreux auteurs venus de la sous-région Afrique centrale mais aussi de France, de Belgique, de Côte-d’Ivoire, d’Algérie ou du Maroc.

Issu de la langue Douala, mboa signifie en français « foyer». Le Mboa BD a été mis sur pied par le collectif A3. Créé en 2009, ce collectif est une association qui réunit des auteurs de bandes dessinées, des graphistes et des scénaristes. Le collectif A3 a lancé la plate-forme d’échanges entre auteurs afin de structurer et professionnaliser le domaine.

Succès

A travers des débats, des conférences, des ateliers, des expositions et des dédicaces, le festival International Mboa BD permet de découvrir la vitalité de la bande dessinée africaine et les problématiques de sa structuration et de son développement… Le public y est invité à consommer sans modération les albums. Les lecteurs peuvent ainsi se les faire dédicacer par les auteurs. Depuis cinq ans, Mboa BD connait un succès de plus en plus grandissant

« Je pense que le succès de ce festival s’explique par l’ouverture que les organisateurs y ont apportée. Par exemple, les amateurs, les dessinateurs en herbe, ou les professionnels ne rentrant pas dans la programmation officielle sont conviés à cette grande fête de la bande dessinée, en animant et partageant leur passion durant les espaces libre création, » se félicite Joëlle Ebongué, l’invitée spéciale de cette édition 2014.

Comme aux précédentes éditions, deux concours ont été ouverts par le Mboa BD Festival 2014. Le premier est à destination des jeunes élèves, le second est ouvert aux dessinateurs professionnels. Le festival International Mboa BD 2014 ferme ses portes le 06 décembre avec déjà la satisfaction d’avoir drainé un public plus élargi. La première édition du festival a eu lieu en novembre 2011.

Écrit par Sylvie Mbia à Yaoundé

http://www.afriqueactualite.com/culture/2446-cameroun-le-festival-de-bande-dessinee-mboa#.WaT6p9xo12E